Nous employons la dénomination très personnelle de « théâtre sonore » pour certains projets du duo. C’est un théâtre qui part du son et qui en explore la théâtralité « potentielle ».

La première création « pour plateau » du duo a été programmée à Paris, au Théâtre du Lierre en 1991 : Les « Hey ! tu sais quoi … », à l’invitation de Farid Paya et de la Muse en Circuit, alors dirigée par Luc Ferrari.
Jongleur, nouveau cirque, magie nouvelle, danseuse rwandaise ou contemporaine, performeuse, scénographe, poète, plasticien, dramaturge, éclairagiste ont accompagné le duo durant toutes ces créations.

Depuis 1990, parallèlement à notre travail de composition et d’improvisation musicale, nous explorons un théâtre où le son est partenaire de jeu, crée la dramaturgie; ce théâtre déplace le texte théâtral vers la parole enregistrée et/ou le son.

Principaux projets de théâtre sonore :

La Bohemia electrónica ... Nunce durme (2014)

l’internationale_sonore.org (2007)
Montreurs de sons dans un « Web Microphone » forain.
Fiction autour des imaginaires du web.

Nagrala, voleurs de sons (2005)
Le public découvre le spectacle à travers des casques à fils.
Variations sur le micro, la prise de son devient acte théâtral et chorégraphique.
Kristoff K.Roll + Cie L’entre 2

L'estanco d'écoute (2004)
Sur un marché, vente d'écoute de sons de marchés, camelots et ambulants, proches et lointains.

La façade de Nagrala (2001)
La façade de Nagrala donne à entendre ces murs, ce soir là.
En passant, vous vous êtes arrêtés, la façade brillait,
il en sortait des sons bizarres ...
Kristoff K.Roll + Laurent Grappe et Isabelle Basil; Chris Auger, Laure Sainte Rose

Des travailleurs de la nuit, à l’amie des objets Fresque politique (97)
Tentative de théâtre populaire “concret”,
en trois “temps” de perception sonore.
Kristoff K.Roll + Gérard Clarté, Manipulateur d’objets; Nido Uwera, danseuse de paroles; Patricia Gattepaille, plasticienne.

L’étonnement sonore de Carole Rieussec (2011)
avec la chorégraphe Clara Cornil et les plasticiens Joahnn Maheut et Guillaume Robert.
L’étonnement sonore est un objet de pensée sonore en mouvement. Il se métamorphose lentement : objet multiforme dont la « pièce pour plateau » est le premier éclat créé?.
Dans un lieu et rien d’autre que ce qu’il est, Clara Cornil, chorégraphe, porte seule le son dans l’espace, manipulant un haut-parleur, unique objet sur le plateau, unique source de projection de la partition sonore composée et re-traitée en direct par Carole Rieussec.
Le plateau se sculpte par le son et se peuple de voix de femmes qui évoquent leurs souvenirs d’entendantes …

L’égaré de J-Kristoff Camps (2011)
théâtre sonore et magie nouvelle
Conseiller effets magiques : Raphaël Navarro (Cie 14 :20).

Sorti à la fois d’un film de Tati et d’un dessin animé de Tex Avery, l’égaré prolonge la magie du phénomène sonore dans le monde de la magie visuelle dans une forme mêlant musique électroacoustique, jeu avec les objets, magie nouvelle, et clins d'œil à ses fantômes musicaux (Pierre Henry, Luc Ferrari, Les Rolling Stones, ...).
L’ensemble est teinté d’une certaine critique du storytelling.

http://kristoff-k-roll.net/site/files/dimgs/thumb_0x200_8_32_96.jpg
http://kristoff-k-roll.net/site/files/dimgs/thumb_0x200_8_36_133.jpg